L’équipe du Sénégal a effectuée sa deuxième séance d’entrainement cet après midi au terrain d’entrainement du Wydad de Casablanca. Après le galop des Lions, le sélectionneur Aliou Cissé s’est entretenu avec la presse, venue assister à la séance.

Aliou Cissé a donné des nouvelles de Gana Gueye et de Mame Birame Diouf tous les deux blessés. « Le groupe est au complet sauf Gana qui a eu une déchirure et il doit être indisponible pour 3 semaines j’ai voulu qu’il soit là pour constater sa blessure et en même temps aussi le voir avec ses coéquipiers.

Mame Birame Diouf a eu un problème au niveau de l’épaule on travail sur ça, j’espère le récupérer soit pour le premier match soit pour le deuxième tout dépendra de l’évolution de sa blessure. »

L’Ouzbékistan, c’est un bon début pour nous pour nous préparer en direction de la Russie. Nous irons jouer contre la Bosnie après, au Havre. Ce sont des matches qui vont nous permettre de changer de systèmes de jeu. Cela nous permettra aussi de donner du temps de jeu à ceux qui n’en ont pas pour le moment. Les matches amicaux nous permettront de voir qui est prêt pour aller en Russie, qui va gagner sa place ou qui va confirmer. Ce sont des matches de vérité pour les joueurs, le staff et pour le peuple Sénégalais.

Parlant des adversaires, le coach ne sous estime personne et s’attend à des matchs difficiles. « II y’a rien qui prouve que le Sénégal est meilleur que l’Ouzbékistan ou la Bosnie, Ce qui est important est de se concentrer sur le groupe plutôt que sur l’adversaire. C’est un match international et tout le monde sait que les matchs internationaux sont difficiles »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *